Chili

Scène locale

Une réelle émergence se fait sentir actuellement au Chili en matière d’arts visuels. Le misée, endommagé par le tremblement de terre de 1985 a demandé près de 20 ans pour être restaurée.
Le musée d’art contemporain de Santiago manifeste un réel intérêt pour l’art contemporain étranger. Il présente systématiquement une sélection d’œuvres de la Biennale de Sao Paulo. Le musée d’art contemporain ou les autres institutions organisent aussi leurs propres événements, où sont régulièrement invités des artistes internationaux, comme « Proyecto Ideal » (juillet 2010). Toujours au MAC, citons également la biennale de vidéo et arts médias. Plus ponctuellement le musée des beaux-arts a organisé en septembre 2010 son exposition « Centenaire » en invitant des artistes des quinze pays qui ont offert des œuvres au Chili au moment de son centenaire, ce qui a permis la création du musée des beaux arts.

Echanges internationaux

ton Maza, formé à Cuba et en France et qui a inauguré deux expositions à Santiago en mars 2010, et a présenté une grande exposition au Creux de l’Enfer à Thiers fin 2010.
Une exposition « Chili, l’Envers du décor », a eu lieu en février 2010 à l’espace Louis Vuitton à Paris, avec les artistes Mónica Bengoa, Claudia del Fierro, Francisca García, Ignacio Gumucio, Mario & Iván Navarro, Álvaro Oyarzún, Enrique Ramírez, Tomás Rivas, Nicolás Rupcich, Carolina Saquel et Camilo Yáñez.
Le musée d’art contemporain de Santiago manifeste un réel intérêt pour l’art contemporain étranger. Il présente systématiquement une sélection d’œuvres de la Biennale de Sao Paulo. Le musée d’art contemporain ou les autres institutions organisent aussi leurs propres événements, où sont régulièrement invités des artistes internationaux, comme « Proyecto Ideal » (juillet 2010). Toujours au MAC, citons également la biennale de vidéo et arts médias. Plus ponctuellement le musée des beaux-arts a organisé en septembre 2010 son exposition « Centenaire » en invitant des artistes des quinze pays qui ont offert des œuvres au Chili au moment de son centenaire, ce qui a permis la création du musée des beaux arts.

Aides publiques et financements privés

L’action directe du gouvernement en matière d’art contemporain passe essentiellement par le biais du Fondart, par le versement de subventions (De 2006 à 2008, par cet intermédiaire, le Conseil National de la Culture et des Arts a financé 341 projets d’art visuels pour un montant total de près de 2,7 millions d’euros), mais aussi par le financement de la Galerie Gabriela Mistral, des centres culturels Balmaceda Arte Joven et Matucana 100, dont une partie des activités concerne l’art visuel contemporain.
Le gouvernement, le Conseil National de la Création Artistique (CNCA) et la direction culturelle du ministère des relations extérieures du Chili ont soutenu la publication de deux ouvrages, un catalogue des plasticiens contemporains du Chili, ainsi qu’un catalogue de jeunes photographes. Depuis quelques années, le Chili a décidé d’être systématiquement présent à la biennale de Venise.
Le premier gouvernement démocratique de la Concertation a créé la Loi « Valdés », de donacion cultural, pour inciter les entreprises privées à soutenir financièrement la création artistique et culturelle, ce qui a permis la création de plusieurs fondations d’entreprises.
Les fondations privées représentent un élément essentiel de la diffusion de l’art contemporain au Chili.

Programmes de résidences

Il n’existe pas pour l’instant de programme de résidence d’artistes internationaux au Chili. Leur venue dépend d’un projet en particulier qui peut permettre d’organiser rencontres et ateliers.

Lieux

Mis à jour le 25 Avril 2012
Partager Retour
  • Museo Nacional de Bellas Artes - Santiago de ChileMuseo Nacional de Bellas Artes - Santiago de Chile

    MNBA
  • Galerie Patricia Ready

    Galerie Patricia Ready
  • Pontificia Universidad Catolica de Chile

    César Cortés
  • Universidad de Chile

    Universidad de Chile
  • Gabinete 2011

    GaleriaGMistral