Lituanie

Scène locale

La Lituanie fait preuve depuis son indépendance d’un certain dynamisme dans le domaine des arts visuels par la qualité de ses artistes, dont certains jouissent d’une renommée européenne. Cependant, peu de structures d’encadrement existent à ce jour, à l’exception notable du Centre d’art contemporain de Vilnius et de quelques rares galeries privées.

Les spécialistes de l’art contemporain en Lituanie sont peu nombreux, ce qui les rend importants et facilement identifiables. Mme Raminta JURENAITE, à l’origine de nombreuses initiatives réussies dans le domaine des arts visuels, est critique, professeur à l’Académie des beaux-arts de Vilnius (principale institution de formation présente dans la capitale et en région). Citons encore Mme Lolita JABLONSKIENE, directrice de la Galerie Nationale d’art et du Centre d’information sur l’art contemporain. M. Helmutas SABASAVICIUS, critique d’art, est le rédacteur en chef de la revue Krantai.

Les artistes lituaniens ayant réussi à obtenir une renommée au-delà des frontières le doivent principalement aux galeries étrangères qui les ont pris en charge. C’est le cas par exemple de Vilmantas MARCINKEVICIUS, par ailleurs directeur de l’Union des peintres de Lituanie, très connu au Danemark ; Svajone et Paulius STANIKAS, couple travaillant à Paris et Vilnius qui a exposé à la Galerie Vu et qui a enseigné au Fresnoy ; Patricija JURKASAITYTE, soutenue par la galerie Dis à Maastricht ; Deimantas NARKEVICIUS, invité régulièrement en résidence à travers l’Europe, son travail a été exposé au Centre Pompidou ; Statsys EIDRIGEVICIUS, qui a récemment illustré le programme du Théâtre des Célestins à Lyon, vit et travaille principalement en Pologne.

La Lituanie compte peu de collectionneurs. L’un d’eux a le projet de faire don de sa collection d’art contemporain lituanien à la municipalité de Vilnius et d’ouvrir à ses frais un musée pour la présenter. Il est aidé pour la constitution de sa collection par Mme Raminta JURENAITE. Mme Zaneta FOMOVA, directrice générale de JCDecaux Lituanie, a le projet d’organiser en collaboration avec la galerie privée Vartai, dirigée par Mme Nida RUTKIELE, une série de rendez-vous réguliers à destination des collectionneurs potentiels issus des milieux d’affaires  dans le but de promouvoir le travail d’artistes lituaniens et européens.

L’implication de la France dans le domaine des arts visuels ces vingt dernières années (notamment au travers de vastes expositions au Centre d’art contemporain de Vilnius) a indéniablement contribué à forger une appréciation très positive des artistes français et à leur attribuer un rôle de prescripteurs. Cependant, l’attention que les programmateurs portent ces dernières années sur l’émergence de nouvelles scènes artistiques très créatives peut avoir comme conséquence une relativisation de la place des artistes français dans la création contemporaine. 

Echanges internationaux

A défaut de toujours pouvoir produire leurs propres expositions temporaires, les lieux de diffusion accueillent des expositions de haute qualité produites par d’autres institutions.

Le centre d’art contemporain de Vilnius travaille en réseau avec ses homologues de la région et régulièrement avec les grandes institutions des autres pays européens. Par exemple, à l’automne 2011, il a accueilli l’exposition des photographies de la biennale de Bamako de l’Institut français.

Le centre de culture et de communication de la municipalité de Klaïpeda participe depuis sa création à la Biennale « jeune création européenne », pilotée par la ville de Montrouge. Il sélectionne des artistes lituaniens et accueille l’exposition dans son intégralité.

La galerie des Beaux-arts de Šiauliai mène de nombreux échanges internationaux. Chaque année, elle présente un ou plusieurs artistes de l’école nationale supérieure des Beaux-arts de Paris (ENSBA).

Aides publiques et financements privés

Secteur public : 

Le Centre d’Art contemporain de Vilnius, les musées nationaux dont la Galerie nationale d’art ou encore la Galerie Zilinskas de Kaunas sont des filiales, sont dotés par le ministère de la Culture. Celui-ci alimente aussi un fonds de soutien à la culture auquel peut postuler toute organisation, qu’elle reçoive déjà un financement public (national, régional, municipal) ou non. Le ministère de la culture a mis fin en 2009, faute de moyens, à son programme d’aide aux jeunes créateurs.

 

Secteur privé :

La Lituanie compte peu de collectionneurs. La galerie Vartai (Vilnius) s’efforce de susciter l’émergence d’une demande locale en art contemporain. Le niveau de vente reste à ce jour peu élevé. Contribue également à l’émergence d’un marché l’unique salle de vente aux enchères spécialisée dans les arts visuels en Lituanie : Vilniaus Aukcionas, dirigée par Mme Simona MAKSELIENE. Elle organise quatre à six ventes aux enchères par an. Enfin, depuis 2009, année durant laquelle Vilnius était capitale européenne de la culture, une importante foire d’art contemporain ArtVilnius se tient dans la capitale au mois de juillet. Cette foire attire l’attention au-delà des frontières du fait qu’elle rassemble des galeries de l’ensemble des pays de l’Europe centrale et orientale. Modeste au regard de son chiffre d’affaire, la foire constitue plutôt une excellente vitrine de la création contemporaine de cette région de l’Europe.

 

Programme de résidences

Encore inexistants récemment, les dispositifs de résidences se développent peu à peu en Lituanie. Par ailleurs, l’Institut français de Lituanie met à disposition son appartement de passage pour des résidences de longue durée.

La ville de Klaipeda, ville portuaire, troisième agglomération du pays par sa taille, dispose d’un centre de résidences internationales au sein du centre de culture et de communication, qui propose trois ateliers de travail et des logements dans un ensemble immobilier de qualité, au cœur de la vieille ville, pour des résidences allant d’une semaine à un mois dans le domaine des arts visuels. Ces logements sont destinés aussi bien à des créateurs qu’à des professionnels du secteur (professeurs, critiques, commissaires etc.). Les participants reçoivent une petite bourse pour couvrir les frais courants.

Depuis 2010, et à l’initiative du maire Arturas Zuokas, la municipalité de Vilnius a autorisé un collectif d’artistes « fluxus ministerija » à investir un bâtiment de la ville pour en faire un lieu de création artistique. Les artistes peuvent venir y travailler en principe librement. Ce bâtiment, ancien ministère de la santé, outre sa valeur architecturale, a l’avantage d’être remarquablement situé sur l’avenue principale de la ville.

Enfin, en 2011 l’académie des beaux-arts de Vilnius a ouvert un centre de création artistique pluridisciplinaire dans la station balnéaire de Nida sur l’isthme de Courlande : la colonie d’art de Nida. Ce lieu peut accueillir simultanément cinq artistes, de toutes nationalités, pour des périodes allant d’un à trois mois. Dans certains cas, les artistes ne participent pas aux frais de logement mais doivent en contrepartie animer des ateliers au profit d’étudiants au cours de leur résidence et exposer leurs œuvres au public.

Lieux

Mis à jour le 28 Septembre 2012
Partager Retour
  • Nida Art Colony

    Nida Art Colony
  • Nida Art Colony

    Nida Art Colony