Norvège

Scène locale

Les musées norvégiens sont en phase de restructuration et l’accent est mis sur la numérisation du patrimoine. Ils sont administrés par l’état les villes ou les régions. Le label « Musée » trop étendu à l’origine, va être limité à 50 établissements.

Dans la capitale, les musées ont le projet de se regrouper en centre ville. Aussi, la construction de nouveaux espaces est en cours : Nationale gallery, musée Stenersen, musée Munch, Fondation Astrup (Piano).

Majoritairement ce sont des étrangers qui sont à la tête des structures culturelles phares : Allemands, Islandais, Suédois, Américains et autres. Le directeur des collections 18e/19e de la National Gallery est français ainsi que le directeur de la communication des musées nationaux. Beaucoup d’entre eux sont francophones.

Citons, parmi d’autres,  des artistes locaux : Rune Guneriussen, Borre Saethre, Bjarne Melgaard, Pia Myrvold. Des résidences sont proposées aux plasticiens, à la Sardine (Bergen), à Dahle situé a l’intérieur du pays, ou bien encore au Svalbard ou à OCA (Office for Contemporay Art), Oslo.

L’ouverture des Norvégiens à la scène française reste limitée, hormis pour le design qui bénéficie d’un réseau de boutiques dédiées (Vitra).

 

Rédacteur : Dominique Lebrun, attachée culturelle à l’Institut français

Contact : Holtegaten 29 N-0355 OSLO

Tél : (0047) 23 20 30 00/26

dlebrun@france.no

Echanges internationaux

Parmi les artistes émergents notons la présence de l’artiste norvégien Rune Guneriussen à la Nuit blanche parisienne de 2009 ainsi que Pia Myrvold à la Biennale de Venise 2011.

Borre Saethre est chez Lovenbruck et plusieurs autres artistes sont présentés dans des galeries parisiennes.

Les principales galeries norvégiennes (implantées à Oslo) sont présentes aux foires de Bâle et Miami, mais peu ont des stands à la Fiac ou aux autres rendez-vous du marché de l’Art. Malgré tout, chaque année la France y convie des collectionneurs norvégiens.

En matière d’arts visuels, les Norvégiens sont majoritairement tournés vers leur propre création et vers le monde anglo-saxon qu’ils connaissent bien. La situation est tout à fait différente pour les arts vivants.

L’ouverture vers la scène européenne- hors UK- est relativement récente. Elle date d’environ cinq ans.

La fondation Astrup coproduit un grand nombre de ses expositions avec la Serpentine Gallery de Londres, la Fondation Ullens de Pekin, la Fondation Cartier.

Les grandes expositions internationales ne sont pas accueillies en Norvège, notamment en raison du fait qu’ils ne disposent pas d’espace suffisant.

Aides publiques et financements privés

Secteur public :

Hormis pour le cinéma et la littérature, il n’existe pas de politique de soutien spécifique à l’art contemporain.

S’agissant des collectionneurs, la Norvège n’a pas de politique de soutien particulière.

A noter toutefois :

OCA (Office for Contemporay Art) : créé par les ministères de la Culture et des Affaires étrangères en 2001, OCA a pour but de renforcer la position de l’art contemporain en Norvège et de faciliter les échanges entre les artistes/institutions norvégiens et internationaux. OCA est chargé de la présence de la scène norvégienne aux grandes biennales (Venise, Sao Paulo etc). Il dispose d’un pôle de résidence destiné aux artistes étrangers.

KORA (Public Art Norway) : agence gouvernementale d’aide, promotion et diffusion de l’art dans les espaces publics.

• Projet Louise Bourgeois dans le Finnmark inauguration juin 2011.

• Parc de sculptures à Ekeberg Oslo : 1 artiste français dans le concours.

Les galeries sont trop peu nombreuses pour aider à la production de pièces.

Les collectionneurs achètent au gré de leurs voyages et de leurs visites d’ateliers, expositions, et aux rendez-vous internationaux.

 

Programmes de résidence

Cette liste, non exhaustive, recense les « résidences aidées », c’est-à-dire mettant à disposition gracieusement un logement et un espace de travail, et, pour certaines d’entres-elles offrant une bourse. Il existe de nombreuses autres possibilités de résidences payantes, sous forme de « Guest house ». C’est par exemple le cas de l’atelier situé sur l’archipel du Svalbard, au-delà du cercle polaire. De nombreuses villes offrent ce genre de service. Pour une recherche simple : nom de la ville + « Artist in residency ».

OCA (Office for Contemporay Art) : cette Fondation créée par les ministères de la Culture et des Affaires étrangères en 2001 dispose d’un pôle de résidence destiné aux artistes étrangers. 2 programmes d’échanges internationaux : - International Studio Programme Pour les artistes et conservateurs étrangers sur invitation pour un séjour de deux semaines à six mois, de façon indépendante ou en rapport avec une recherche engagée en Norvège. 3 appartements / studio + bourse. 1 semaine à 6 mois. Sur invitation. - International Visitor Programme Soutien aux conservateurs, commissaires et professionnels de la culture pour mener une recherche en Norvège en vue d’une exposition à venir ou de projets de collaboration. Sur invitation d’OCA avec ce pendant possibilité de se proposer. Sur invitation ou recommandation.

Kunstnerneshus (maison de la confrérie des artistes et organisateur du salon d’automne chaque année). Ce lieu de monstration dispose d’un pôle de résidence et d’une résidence au Pôle Nord. Tous les 2 ans un Prix français est mis en place en lien avec l’Institut français pour offrir une résidence à un artiste norvégien à la Cité Internationale des arts.

Transplant (situé au milieu du pays à Dahle) est un pôle de design, de transdisciplinarité et de recherche sur les nouveaux matériaux. Attenant à Transplant est implanté un site indépendant de 8 ateliers/logements mis a la disposition d’artistes visuels.

 Air Bergen, USF Kulturhuset / Bergen / Beaux-arts et artisanat. Appartement + studio. 3 mois. Candidature avant le 1er mars chaque année.

 Flaggfabrikken, Bergen. Appartement + studio + bourse. 2 mois. Candidature avant le 1er novembre chaque année.

Hordaland Art Centr, Bergen / Toutes disciplines. 1 appartement + studio. 2 semaines, 1 mois ou 2 mois. Candidature entre le 15 octobre et le 15 novembre chaque année.

Nordisk Artist Center Dale/Arts visuels 6 ateliers logement situes a 200 km au nord de Bergen. Ce pôle est implanté proche du site expérimental consacré les nouveaux matériaux Transplant

 Air Sandnes, Sandnes / Toutes disciplines. 1 appartement + studio + bourse de 1000 euros par mois (de 1 à 3 mois). Candidature sur CV Candidature 2 fois par an, avant le 1er juin et le 1er décembre.

 LKV (Lademoen Kunstnerverksteder), Trondheim. 2 studios/appartements. 1 à 3 mois. Candidature avant le 1er juin chaque année.

BAR International, Kirkenes / Toutes disciplines Exploration de la région des Barents. Appartement + voyage + per diem + aide à la production. Modalités de candidature en ligne.

Kristiansand Kommune, (Agder Kunstnersenter), Kristiansand. 1 appartement + studio. Modalités de candidature en ligne.

Lieux

Mis à jour le 25 Avril 2012
Partager Retour
  • Kunstnerhuset i Svolvær

    Kunstnerhuset i Svolvær
  • Nordisk kunstnarsenter Dalsasen

    Laura Vuoma