Cinémobile

Voir la fiche FÉDÉRATION DE RUSSIE
Année :
Fonds culturel franco-allemand 2013
Disciplines :
Cinéma

Nijni-Novgorod, Semionov, Arzamas, RUSSIE

1 Avril 2013 - 30 Novembre 2014

Cinémobile est un projet développé à l’occasion du 50ème anniversaire du traité franco-allemand. Il a pour objectif de présenter à un jeune public le cinéma français et allemand dans des villes russes qui n’ont pas d’accès aux cinématographies de nos deux pays, principalement parce que les lieux de projection ont disparu.
Le projet se veut donc une intiative commune pour démocratiser l’accès à la culture européenneet démontrer la capacité de nos pays - l’un ancien allié de la Russie, l’autre ancien ennemi - à transcender les mémoires des conflits du siècle passé.
Les projections seront organisées en collaboration avec des municipalités, le réseau des Alliances françaises et celui de l’Institut Goethe et les festivals de cinéma destinés au jeune public.
Les films seront présentés par l’équipe du tournage ou les organisateurs du festival dans le cadre duquel s’inscrit la projection.
Les projections sont doublées, accompagnées d’une traduction simultanée ou sous-titrées.

Notre projet «Cinemobil» s’est donc fixé l’objectif d’apporter au jeune public la magie de l’esthétique grand format. Le fait qu’il s’agisse d’un projet franco-allemand en Russie est particulièrement réjouissant. Des anciens adversaires travaillent ensemble sur un projet. C’est aussi là une sorte de magie. C’était pour nous tous une joie particulière de participer à ce projet. Nous étions touchés par l’enthousiasme et la curiosité des enfants qui voyaient pour la première fois des films français et allemands. Certains ont découvert de nouveaux pays étrangers, d’autres étaient fiers de montrer ce qu’ils savaient du cinéma français et allemand. «Cinemobil» était une aventure humaine extraordinaire pour tous.

Lieu :

Nijni-Novgorod, Semionov, Arzamas, RUSSIE

Adresse :

Nijni-Novgorod

Modifier
Mis à jour le 11 Mars 2014
Partager Retour
  • Vidéo de présentation

    Siméon Mirzayantz