Développement durable : "Eco-escuela"

Voir la fiche URUGUAY
Année :
Fonds culturel franco-allemand 2012
Disciplines :
Débats d’idées

Alliance française de Montevideo

 

A l’occasion du 50ème anniversaire du Traité de l’Elysée, le Goethe-Institut et l’Alliance française de Montevideo ont souhaité encourager le débat d’idée sur le développement durable en  Uruguay. Avec le concept d’« école écologique », Eco-escuela  a créé une dynamique de sensibilisation, d’échanges, de projets, d’interventions et de formation dans tous les territoires du pays. La diffusion s’est appuyée sur le réseau des neuf alliances françaises ainsi que sur les partenaires uruguayens du projet : le Plan Ceibal (portail socio-éducatif du gouvernement uruguayen http://www.ceibal.edu.uy/Articulos/Paginas/Concurso%20Eco-escuela.aspx), l’ANEP (Administración Nacional de Educación Pública)  http://www.anep.edu.uy/anepportal/servlet/ampliacion?45899 , le LATU (Laboratorio Tecnológico del Uruguay) http://latu21.latu.org.uy/es/index.php/inicio/1950-eco-escuela-un-concurso-para-la-preservacion-y-el-cuidado-ambiental , le Ministère de l’Education et de la Culture – DICYT (Dirección de Innovación, Ciencia y Tecnología para el Desarrollo), l’Institut Pasteur de Montevideo, et le quotidien national El Observador. 

Le projet a reçu le soutien de l’Institut Français (Fonds franco-allemand en 2012), de l’Ambassade de France et de l’Ambassade d’Allemagne en Uruguay.

Lancé vendredi 18 mai 2012 à l’occasion de l’inauguration du Goethe-Institut à l’Ambassade d’Allemagne, le concours  eco-escuela avait trois objectifs :

-        sensibiliser le développement durable dans ses dimensions scientifiques, éthiques et civiques auprès du jeune public,

-        développer une démarche globale de développement durable au sein des établissements scolaires,

-        prendre en compte la dimension du développement durable dans la formation des enseignants et du personnel d’encadrement et produire des ressources pédagogiques adaptées

La sélection des projets a été menée par un comité scientifique composé d’experts de l’Institut Pasteur, du LATU et de la DYCYT, assistés par l’Alliance française de Montevideo et le Goethe-Institut.

Le premier prix (deux mille dollars) a été attribué à la Escuela nº277 de Las Piedras (Departamento de Canelones) pour son projet « Escuela reciclabe, reutilizable...sustentable ». Une mention spéciale (deux cents dollars) a été remise aux écoles suivantes :

- la Escuela nº173 de Montevideo pour son projet "Nuestro colector solar de latas",
- la Escuela nº 83 de Salto pour son projet "El biodigestor como una alternativa de energía sostenible", remise su prix lundi 29 octobre 2012 à l’Alliance française de Salto.
- la Escuela nº 277 de Montevideo pour son projet "Renovando la energía".

La remise des prix a été organisée le jeudi 11 octobre 2012 à l’Alliance française de Montevideo en présence de Monsieur Jean-Christophe Potton, Ambassadeur de France, du Dr. Heinz Peters, Ambassadeur d’Allemagne et de Monsieur Pedro Nicolas Baridon, Président de l’Alliance française de Montevideo. Un lot de livrets pédagogiques a également été offert par le quotidien El Observador à toutes les écoles participantes le jour de la remise des prix.

L’école gagnante développera son projet jusqu’au 30 septembre 2013 et viendra présenter sa réalisation lors du concours 2013.

Modifier
Mis à jour le 30 Juillet 2013
Partager Retour