Introduction de l’accordéon symphonique en Colombie

Voir la fiche COLOMBIE
Année :
Fonds culturel franco-allemand 2015
Disciplines :
Musiques actuelles, Jazz

Théâtre Jorge Eliécer Gaitán

1 Juin 2015 - 13 Juin 2015

Suite au succès du Festival du Rhin en 2013 et du Festival Européen en 2014, nous continuons nos actions culturelles entre Institutions culturelles et pédagogiques.


En Colombie, l’accordéon est un instrument très populaire et folklorique. Durant les dernières années, notamment grâce à l’invitation à se produire en Colombie faite à différents artistes de France et d’Allemagne*, l’intérêt pour cet instrument s’est accru. Le public veut mieux connaître l’instrument, mais aussi sa variété et améliorer sa pratique.

"RENCONTRE DES ACCORDÉONS DU MONDE"

En collaboration avec IDARTES (Insituto Distrital de las Artes), l’Alliance française de Bogota et le Goethe Institut organisent, dans le cadre du festival "Bogota vit la musique" la première rencontre d’accordéonistes  "Encuentro de Acordeones del Mundo", permettant ainsi d’aborder l’accordéon, diatonique et chromatique, à partir de genres musicaux différents.

 Daniel Mille, la Rue Ketanou, Eva Zöllner, Teodoro Anzellotti et les colombiens Duo Nuevo Mundo et beto Jamaica (Rey Vallenato 2006).

- Mardi 2 Juin / 20h / Théâtre Jorge Eliecer Gaitan

Daniel Mille Quintet, (Astor Piazzola) (Fr) / Teodoro Anzelotti (All) / Duo Nuevo Mundo (Col)  

- Jeudi 4 Juin / 20h / Théâtre Jorge Elicer Gaitan 

 Eva Zöllner (All) / Beto Jamaica (Col) / La Rue Ketanou (Fr)

ACADÉMIE "L’ACCORDÉON, UN INSTRUMENT ENTRE DEUX MONDES" - Université des Andes

Du 1 au 13 Juin 2015

La Colombie étant l’un des pays qui comptent le plus d’accordéonistes, l’académie d’accordéon naît de l’intérêt de connaître davantage cet instrument, grâce à la rencontre de musiciens colombiens, (accordéon diatonique, en général) et d’accordéonistes chromatiques, de France et d’Allemagne.

Objectifs: introduction sur l’usage des accordéons diatoniques et chromatiques / promouvoir la composition pour les deux types d’accordéon. 

L’académie offre par ailleurs un espace d’échange académique et artistique entre les musiciens colombiens et européens. 

Ateliers: Teodoro Anzellotti, Eva Zöllner, Daniel Mille et Florant Vintrigner (La Rue Ketanou) 

Salle V 105, Campito, Université des Andes

Calle 19 A # 1 - 37, Este

Horarios:

De 9h à 12h. et  14h à 17h

 

Lieu :

Théâtre Jorge Eliécer Gaitán

Adresse :

Avenida Carrera 7 # 22-47, Bogotá, 110311 Bogota

La première étape du projet « introduction de l’accordéon symphonique en Colombie » a connu beaucoup de succès, tant au niveau de la partie académique que lors des concerts. 17 participants provenant d’universités publiques et privées, dont accordéonistes, compositeurs et professeurs de musique, ont participé aux ateliers de composition, d’histoire de l’accordéon et de techniques proposés par Teodoro Anzelotti, Eva Zöllner, Daniel Mille, Florent Vintrigner, Beto Jamaica et Lacides Romero, du 1 au 13 Juin 2015. Les retours sont extrêmement positifs ´puisque ces ateliers leur ont permis de connaître les capacités de l’accordéon symphonique, encore peu utilisé en Colombie, d’être en contact avec les différents façons d’aborder l’instrument grâce à la diversités des points de vue et pratiques des musiciens invités, et de pratiquer sur des accordéons apportés pour les atelier. Les concerts se sont concentrés sur deux soirées : le 2 Juin, avec une présentation de Teodoro Anzelotti, le Duo Nuevo Mundo (Lacides Romero et Francisco Javier Rivera) et la présentation en quintet de Daniel Mille (Diego Inbert, Grégoire Korniluk, Paul Colomb et Frédéric Deville) et le 4 Juin, avec La Rue Ketanou, Eva Zollner et Beto Jamaica. Le public a beaucoup apprécié de découvrir la diversité musicale des groupes qui se sont succédés. La Rue Ketanou a été particulièrement attendu par le public francais résident à Bogota. http://www.revistaarcadia.com/musica/articulo/alianza-francesa-organiza-mes-musica/42734

Modifier
Mis à jour le 14 Janvier 2015
Partager Retour
  • Concert de la Rue Kétanou

    Jorge Contreras