Paroles de sagesse - Les manuscrits anciens du Mali

Voir la fiche MALI
Année :
Fonds culturel franco-allemand 2015
Disciplines :
Projet pluridisciplinaire

1 Octobre 2015 - 17 Octobre 2015

Les écrits anciens des bibliothèques publiques et privées de Tombouctou ont connu au cours des trois dernières années de grands dommages : pillage, destruction, trafics, dégradations.

Les conservateurs maliens peinent à en assurer la protection, la restauration, le retour auprès des populations tombouctiennes. La communauté internationale, les fondations, les universités, les grandes bibliothèques nationales et privées se sont engagées pour la protection de cet héritage multiséculaire.
Les feux de l’actualité se détournant du Mali, ce projet a mis en lumière les paroles de sagesse des manuscrits par plusieurs événements se déroulant à Bamako, Djenné, Ségou, Gao et Tombouctou. Il a permis d’engager une réflexion sur les enseignements contemporains de ces écrits, à maintenir dans la conscience collective l’importance de cet héritage, sa valeur humaniste, ses leçons du vivre ensemble, au moment où le pays s’interroge sur son avenir et son interculturalité multiethnique.

La densité de cet évènement fut exceptionnelle:

une vingtaine de conférences-débats animées par des spécialistes maliens, allemands ou français autour de thématiques aussi diverses que l’histoire des manuscrits, leur conservation et leur exploitation, leur place dans l’islam, leur apport pour la connaissance de l’histoire du Mali ou pour la réflexion sur les questions contemporaines comme la bonne gouvernance ou la résolution des conflits.

Cinq expositions de manuscrits organisées dans chacune des villes par les associations de sauvegarde, des instituts, des conservateurs privés (Bamako, Djenné, Ségou, Gao et Tombouctou). L’Unesco a également produit avec la collaboration de l ’IFM et du lycée français, une exposition pédagogique destinée au public scolaire. L’Ambassade d’Allemagne a présenté une exposition sur les problématiques de sauvegarde et d’exploitation des manuscrits et l’Institut français a commandé une exposition originale à quatre mains au copiste calligraphe de Tombouctou Najim Boubacar Sadeck et à l’artiste plasticien Abdou Ouloguem.

une dizaine de projections de films suivies de débats en présence des réalisateurs, en partenariat avec l’association Cinéma Numérique Ambulant : "Les manuscrits sauvés des sables" de Lutz Gregor (Allemagne, 2009), "Les manuscrits de Tombouctou" d’Amadou Salioum Sy (Mali, 2004) et "Sur la piste des manuscrits de Tombouctou" de Jean Crépu (France, 2014).

Des ateliers à l’attention d’un public d’étudiants et de professionnels (conservateurs, agents des bibliothèques, formateurs universitaires) animés par l’Université de Hambourg et plusieurs partenaires sur les problématiques de préservation et de conservation, de catalogage, de numérisation, de catalogage en ligne. Les participants étaient originaires de plusieurs pays africains (Mali, Nigéria, Niger et Cameroun).

Des ateliers scolaires de calligraphie articulés à l’exposition de l’Unesco, qui ont connu une forte fréquentation (environ 800 élèves) provenant d’établissements scolaires maliens ou à programme français.

Ce cycle d’évènements a été très positivement accueilli par tous les participants et les publics. Le patrimoine que représentent les manuscrits anciens est mal connu des maliennes et des maliens. Beaucoup d’adultes l’ont découvert par l’entremise de leurs enfants lors des visites scolaires.

L’impact en régions a été très important et de nombreuses autorités locales, coutumières et religieuses ont exprimé leur satisfaction et leur reconnaissance pour la réalisation de ces évènements hors de la capitale.

Modifier
Mis à jour le 14 Janvier 2015
Partager Retour